La Faute sur Mer

Pourquoi La Faute sur-Mer est-elle devenue une référence touristique ?

La Faute sur-Mer est une commune du centre-ouest de la France. Elle est localisée dans le département de la Vendée en région Pays de Loire. C’est une commune qui possède un patrimoine historique, culturel et paysagiste très riche. Pendant certaines périodes de l’année, elle reçoit des milliers de visiteurs. Découvrez ici pourquoi La Faute sur Mer est devenue une référence en matière de tourisme.

Quelle est l’histoire de la commune de La Faute sur Mer ?

La Faute sur Mer est une jeune commune qui est née en 1954. En effet, jusqu’en 1825, elle ne donnait pas l’impression d’être habitée par des populations humaines et était presque exclue du monde à cause de la non-existence de bon moyen de transport et de routes. Les habitants étaient pauvres, habitaient dans de vieilles maisons et dépendaient de la commune de la Tranche sur mer. Ils vivaient de la pêche, de l’exploitation des bouchots et de la laisse de mer. C’est pour cette raison que le conseiller de Bazan a avait écrit : « sur ce parcours, on ne trouve aucune terre cultivée, rien qui annonce la présence de l’homme. À peine existe-t-il sur les dunes qui longent cette côte quelques traces de végétation. »

Cependant, en 1910, un premier pont a été réalisé pour relier la Faute et l’Aiguillon. Ce pont mobile favorisait les navires à voiles à remonter le Lay jusqu’au Port Moricq. Cela a permis de développer le commerce fluvial dans la région. C’est ainsi que le port de l’Aiguillon est devenu une réalité.

Par la suite, le 23 décembre 1925, un premier projet d’indépendance a été envoyé au ministre de l’Intérieur pour que La Faute sur Mer devienne une commune. Mais, cette demande sera sans suite. En 1929, un second projet a été envoyé et a connu également un rejet. À cette date précise, La Faute comptait 151 habitants et une centaine de maisons. En outre, le 28 août 1951, ce sont les conseillers communaux de la section de La Faute de la commune de la Tranche qui ont adressé un nouveau projet pour solliciter l’indépendance de La Faute.

Le 2 octobre 1951, le conseiller municipal de la Tranche sur-Mer, Jules Dudit a envoyé une pétition à la sous-préfecture des sables. C’est à la suite de cette pétition que par ordonnance du 2 novembre 1945, le hameau de La Faute sur-Mer a été érigé en commune distincte. Par la suite, Jules Dudit a été élu à l’unanimité le 21 décembre 1953 président de la délégation.

 

Quelle est la particularité géographique de la Faute sur Mer ?

La particularité géographique de la Faute sur Mer est son emplacement et le climat dont elle bénéficie. Elle se trouve sur une petite bande de terre côtière à l’extrémité sud de la Vendée. En réalité, elle est délimitée à l’ouest par une plage continue sur plus de 8 km au bout de laquelle on retrouve une superficie verte qui fait office de réserve aux naturalismes. C’est pour cette raison qu’elle est fait partie des stations balnéaires.

Ensuite, lorsqu’on se rend à l’Est, on découvre qu’elle est bordée par le fleuve du Lay. Ce dernier sépare la commune d’un petit port de L’Aiguillon-sur-Mer. Ce sont deux communes sœurs, reliées par deux ponts.

En outre, quand on quitte le nord pour le sud, on peut se rendre compte que La Faute sur Mer peut être divisée en trois grandes zones. Au Sud, on retrouve la réserve biologique de la pointe d’Arçay qui regorge des dunes et des pins. Cette zone sert de lieu d’hivernage et de stationnement pour plusieurs espèces d’oiseaux migrateurs. Au centre, il n’y a que le village tandis qu’au nord, on découvre les terres cultivables et la lagune de la Belle-Henriette.

Par ailleurs, cette merveilleuse commune donne l’impression de se jeter dans l’océan et occupe une superficie de 726 hectares. De plus, elle se trouve à une altitude moyenne de 3 m avec des hauteurs variantes entre 0 et 17 m.

 

L’intérêt touristique de la Faute sur Mer

Une fois arrivé dans la Faute sur Mer, vous avez la possibilité de profiter de 10 km de plages tout au long desquelles vous pouvez découvrir 300 hectares de forêts. Elle compte plus de 800 habitants tandis qu’en hivers sa population avoisine les 40 000 à cause des visiteurs.

En réalité, ce sont ses nombreuses plages et son environnement naturel qui drainent des milliers de visiteurs. De plus, environ la totalité de la côte sud de la péninsule présente une longue plage de sable qui est classée parmi les plus sublimes plages de la Vendée. Le facteur le plus impressionnant au niveau de ses plages et de sa marée est leur facilité d’accès. De même, il existe également une plage naturiste située sur la Point d’Arçay.

Derrière cette plage naturiste, il y a une vaste forêt qui s’étend sur 500 hectares très appréciés par les amateurs du jogging, les cyclistes et les randonneurs. Tout en faisant ces activités, vous aurez l’avantage de découvrir la richesse faunistique de cette séduisante forêt. Parmi les espèces d’animaux que vous aurez le privilège de voir, on a les cerfs, les sangliers, etc.

Par ailleurs, pour vous aider à passer un bon séjour, vous trouverez tout ce qu’il faut pour satisfaire vos besoins. En réalité, dans cette petite commune, il y a des restaurants qui proposent des mets avec des fruits de mer très appétissants et même un petit casino pour les adeptes. Pour des balades en Mer, il existe des bateaux de pêche et des bateaux de plaisance que vous pourrez utiliser dès que vous arrivez au port sur la côte orientale de la péninsule.

Pour les cyclistes qui ne peuvent pas se déplacer avec leurs vélos, il y a un centre de location de vélo au centre-ville de la commune. Cependant, pour ceux qui adorent explorer la nature et les oiseaux, il y a deux réserves naturelles non loin que sont : la Pointe d’Arcay au sud de la péninsule et la Réserve Naturelle Belle Henriette vers le nord. En outre, même si vous êtes une personne qui adore camper, et que vous cherchez un établissement à la Faute sur Mer, faites donc un tour au Grand’R, et vous ne serez pas déçu.